Communiquer en réseau : « voilà le problème »

Source: Communiquer en réseau : « voilà le problème »

 

L’appel du Pape à « Proclamer l’Evangile de la miséricorde à tous les peuples… par les moyens de communication que le nouveau contexte culturel digitale met à disposition de nos contemporains » est un grand défi.

L’Eglise continue à faire des pas décisifs en ce sens et samedi dernier, 23 juin, on a annoncé la création du Dicastère pour la Communication Sociale, conçu pour renouveler la présence du Saint Siège dans le monde de la communication.

Le Vatican a commencé, déjà depuis 2015, à réaliser une profonde reconversion de ses structures de communication, dans le but d’adopter de nouvelles stratégies pour rendre plus efficace le système de communication du Saint Siège, selon les nouvelles exigences culturelles et les nécessités pastorales du monde d’aujourd’hui.

Cette énorme tâche a contraint, en un certain sens, les responsables du projet à repenser le rôle des médias selon une perspective diverse. Soulignons ici deux aspects, à titre d’exemple.

 Le premier : cesser de voir les services de communication du Vatican comme entités séparées, pour les considérer, au contraire, comme un système unique qui exécute un travail coordonné, avec priorités communes et visions uniques et stratégies.

Le deuxième aspect est celui de concevoir la présence de l’Eglise dans les réseaux sociaux, s’ouvrant sur un nouveau style de communication, qui assimile les nouvelles catégories et formes de langage, qui abandonne un paradigme de communication unidirectionnel et acquière, au contraire, un style proche et simple, créant des espaces de dialogue et d’écoute.

Ces changements, surtout en ce qui concerne le monde digitale, ne concernent pas seulement le Vatican, mais aussi toutes les congrégations et instituts religieux qui annoncent l’Evangile grâce aux moyens de communication, et encore plus nous, les Salésiens, en qualité d’évangélisateurs des jeunes.

Concevoir la communication comme le fait le Saint Siège est un exemple qui nous invite, nous, les Salésiens, à repenser radicalement notre moyen de communiquer et à cesser de l’interpréter de manière réductive et simpliste comme « processus d’information ».  La communication sociale influencée par le réseau est devenue un « milieu de vie », un réseau où les personnes communiquent, élargissent les frontières de leurs propres connaissances et de leurs propres relations. (Benoît XVI, Message pour la Journée Mondiale des Communications Sociales 2013).

Un Dicastère pour la Communication dans la Congrégation a une mission d’extrême importance, car il doit guider les Salésiens en ce nouveau milieu, les aidant à redécouvrir leur propre identité, à utiliser au mieux, les ressources de communication, étudiant et promouvant les plateformes de connaissance où les Salésiens puissent se consulter et s’orienter en ces nouveaux scénarios et projeter ainsi de nouvelles propositions d’évangélisation. Comme vous pouvez le voir, c’est une mission transversale, qui concerne différents aspects de la vie et de la mission de la Congrégation, et, pour cela, elle est naturellement liée à la Formation, au travail dans la Pastorale et aux Missions.

Aujourd’hui nous sommes à l’entrée d’une nouvelle terre de mission, un nouveau continent que nous devons connaitre et habiter ; nous avons l’essentiel, nous devons seulement pouvoir l’exprimer par des nouveaux moyens

Submit a Comment

Please Login to post a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.